mar. Juin 18th, 2019

Spectrosport

Toute l'information sportive mondiale

Si Kevin Durant dit oui aux Knicks, il aura carte blanche pour recruter

174 total views, 2 views today

Les New York Knicks sont prêts à laisser Kevin Durant choisir son ou ses futurs partenaires s’il accepte de rejoindre la franchise en juillet.

Les playoffs ne sont même pas encore terminés que les équipes les plus ambitieuses lors de la prochaine free agency font parler d’elles. Les New York Knicks espèrent évidemment ne pas passer à côté de leur été dans ce domaine. Selon Ian Begley de SNY, la tactique de la franchise sera assez simple : indiquer àKevin Durant, leur cible principale, qu’il peut leur demander n’importe quel autre free-agent pour l’accompagner.

Quelques heures après l’élimination des Boston Celtics par les Milwaukee Bucks, les médias new-yorkais ont immédiatement rappelé que les Knicks seraient considérés avec sérieux par Kyrie Irving, autre gros poisson à pêcher. Néanmoins, c’est bien Durant, s’il décide de tenter l’aventure à Big Apple, qui initiera le mouvement et donnera sa préférence quant à ses futurs camarades. « KD » et Irving étant assez proches, ce ne sera pas à cause d’un manque d’atomes crochus entre eux que l’affaire ne se fera pas.

Les Knicks y verront un peu plus clair dans quelques jours, lorsqu’ils sauront sur quel pick compter lors de la Draft 2019. La loterie a lieu mardi prochain et le gain du 1st pick, donc de Zion Williamson, serait un bon argument marketing auprès des deux ou trois free agents d’élite potentiellement intéressés par l’énorme défi de redresser la franchise. Un pick un peu plus bas servira dans tous les cas à récupérer un bon joueur ou, plus probablement, à boucler un trade.

%d blogueurs aiment cette page :