mar. Juin 18th, 2019

Spectrosport

Toute l'information sportive mondiale

Quel avenir pour Kyrie Irving ?

141 total views, 1 views today

La saison des Boston Celtics s’est officiellement terminée avec cette nouvelle défaite contre les Milwaukee Bucks. L’aventure de Kyrie Irving dans le Massachusetts l’est peut-être aussi.

Et voilà. Les Boston Celtics ont pris un dernier coup de grâce, infligé par des Milwaukee Bucks déchaînés et tout simplement plus forts. Une rouste 116 à 91. Une quatrième défaite de suite pour la franchise mythique du Massachusetts. Et une élimination au second tour des playoffs. Sortie prématurée. L’organisation avait de plus grandes ambitions. Surtout après les finales de Conférence disputées l’an dernier et finalement perdues en sept manches contre les Cleveland Cavaliers de LeBron James. Sans Kyrie Irving. Sans Gordon Hayward. Mais avec un Al Horford héroïque entouré de jeunes talents prometteurs.

Un an après, le constat est moins glorieux. Les Celtics étaient costauds sur le papier. Pas dans les têtes. Pas sur le terrain. Ils ont déjoué. Ils ont été dominés. Eux-mêmes évoquent une « déculottée. » Une faillite collective. Du coach aux remplaçants. En passant évidemment par la superstar.

Kyrie Irving est au cœur de cette élimination. Il illustre même les problèmes de Boston – qui ne sera tout de même pas passé loin d’être à 2-2 sur cette série. Toujours est-il que le meneur All-Star s’est complètement planté sur les quatre matches perdus par son équipe. Maladroit, bien défendu, hors du coup… un peu tout à la fois. Encore hier soir, il a terminé avec 15 petits points (meilleur marqueur de son équipe) à 6 sur 21 aux tirs. 25 sur 83 sur ses quatre dernières sorties. Soit 30% aux tirs. 5 sur 27 à trois-points. Même Giannis Antetokounmpoa été plus prolifique derrière l’arc que lui sur cette série.

« Uncle Drew » s’est troué au pire moment possible. Il n’a pas laissé tomber son équipe, il s’est battu. Mais en vain. Ironique pour un joueur qui voulait devenir son propre patron au moment de quitter les Cavaliers (même si ce départ relève évidemment de raisons bien plus complexes que de la simple envie d’être à la tête de sa propre franchise). La mission a échoué. Et les regards sont déjà tournés vers la suite. Justement, c’est quoi, la suite ? Le joueur de 27 ans sera libre cet été. Avant le début de la saison, il avait assuré qu’il resterait à Boston. Mais de nombreuses rumeurs ont laissé penser le contraire depuis des mois. On va bientôt avoir une réponse.

« Je veux juste aller de l’avant et passer à autre chose », confiait l’intéressé après l’élimination des Celtics.

Il entend par là qu’il veut oublier cette défaite. Mais pour passer à autre chose, Kyrie Irving devra peut-être changer d’équipe. Les New York Knicks et les Los Angeles Lakers lui feront sans doute les yeux doux cet été. Ce sera à lui de déterminer s’il veut aller au bout du projet commencé à Boston ou s’il veut déjà changer d’air… Après tout, les Celtics n’étaient pas parmi ses destinations favorites quand il a demandé son transfert en 2017.

%d blogueurs aiment cette page :