Dossier: Neymar, PSG, Barcelone… l’histoire d’un homme à qui manque son ex femme

318 total views, 3 views today

En 2017, le PSG pulvérisait le record des transferts. Le club parisien sous la houlette des qataris mettaient un pactole de 222 millions d’euros pour décrocher la clause libératoire de Neymar l’arrachant ainsi au FC Barcelone.

Entre temps, deux années se sont coulées. Le PSG reste encore sur sa faim quant aux performances du joueur et n’a pas encore atteint son objectif des demi-finales en Ligue des Champions. Cerise sur le gâteau, le joueur ne fait jamais une saison pleine, submergé par des blessures qui lui arrivent très souvent aux mois de février et mars, quand les matchs les plus importantes de la saison arrivent.

Les prémisses d’un divorce: l’environnement en France

Aujourd’hui le joueur fait de moins en moins l’unanimité au PSG. En France, il faut avouer que même s’il a été chouchouté un instant après sa venue, la presse n’a jamais été très tendre avec lui (une habitude de la presse française très acerbe par occasion envers les joueurs et les entraîneurs étrangers) et le joueur a été toujours aussi soumis à un traitement particulier face à ses adversaires en Ligue 1. Sur le plateau TV idem, Neymar a été souvent l’homme à abattre.

Et cela se ressent de plus en plus au sein même du club, d’où le mal être du joueur à certaines occasions. Mais si Neymar augure autant d’hostilité c’est que de par son comportement le joueur créerait de l’antipathie.

Le comportement du joueur plein de chichi

Neymar est un excellent joueur, cela ne fait pas l’ombre d’un doute. İl fait partie de cette race de joueurs brésiliens pleins de finesse technique avec un sens et une vision du jeu très rare. Malgré ses hauts et ses bas, Neymar c’est 51 buts et 27 passes décisives en 58 matchs avec ​Paris depuis son arrivée. Son talent donc ne fait pas l’ombre d’un doute. Mais l’attitude, la vie et le comportement de star qu’il mène ne plaident pas en sa faveur. Le joueur à un problème d’exigence en lui même, là où le dépassent les deux montres du football Ronaldo et Messi. C’est un joueur aussi qui a du mal à maîtriser ses émotions. On se rappelle de ses pétages de plomb au Vélodrome où encore de ses déraillements sur les réseaux sociaux après l’élimination du PSG en LDC.

Neymar c’est des simulations théâtrales, des provocations, un comportement suffisant en plus… bref un cocktail qui ne fait pas un grand joueur et qui nuit à son image. Des faits qui commencent sans doute à lasser Paris comme le montre les propos de Nasser il y a quelques jours, qui auront tout changé..

Les propos de Nasser qui ont mis le feu au poudre

« Je veux des joueurs prêts à tout donner pour défendre l’honneur du maillot et à s’inscrire dans le projet du club. Ceux qui ne veulent pas, ou qui ne comprennent pas, on se voit et on se parle. Il y a bien sûr des contrats à respecter, mais la priorité désormais est l’adhésion totale à notre projet. (…) Personne ne l’a obligé à signer ici. Personne ne l’a poussé. Il est venu en toute connaissance de cause pour s’inscrire dans un projet » lançait Nasser Al Khelaïfi le patron qatari du PSG. Des propos qui sonnent semble-t-il la fin de la chouchouterie dont Neymar bénéficiait depuis son transfert au PSG et qui lancent en même un nouveau climat d’hostilité entre le brésilien et le PSG.

Depuis cet épisode. chaque jour éloigne davantage le joueur du PSG. Pendant un temps une ouverture vers le Real Madrid était envisagée, mais le joueur aurait manifesté son envie de retourner au Barça. « Je ne veux pas jouer plus longtemps au PSG. Je veux rentrer chez moi, d’où je n’aurais jamais dû partir » aurait lancé Neymar en privé d’après Mundo Deportivo. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre. Entre le désir de partir du joueur et Nasser Al Khelaïfi qui n’écarte plus l’idée de le vendre, on peut bien affirmer que c’est le début d’un divorce. Et un retour au Barça serait peut-être la meilleure chose à faire pour Neymar.

La pertinence d’un retour

Aujourd’hui, même si le PSG s’inscrit dans un projet intéressant, un retour au Barça serait plus judicieux pour le joueur. Avec la MSN qui se reformerait déjà, Neymar serait en outre dans un milieu qu’il connaît déjà très bien avec un vestiaire qui lui ouvre grand les bras. Aujourd’hui, avec la position de Messi qui aurait fait savoir aux dirigeants barcelonais de travailler sur un retour de Neymar plutôt que de recruter Griezmann, Neymar reviendrait dans une équipe plus stable, mieux organisée, où il est protégé, serait moins sous les projecteurs contrairement au PSG où il a la pression des médias dans un environnement moins indulgent.

Aujourd’hui Neymar a 27ans. Une décision de quitter le PSG donnerait un second souffle à sa carrière, et comme Hazard, il entre dans une période de maturité qui doit lui permettre d’entrer dans une nouvelle dimension et d’avoir des ambitions plus mesurées à la hauteur de son talent. Le joueur traverse une période difficile certes surtout avec les accusations de viol qui pèse sur lui, mais devrait s’en sortir plus grand et plus préparé aux défis du futur.