Départ de Griezmann: l’Atletico n’en a pas encore fini avec le Barça et lui réclame 200 millions d’euros

198 total views, 2 views today

Antoine Griezmann s’est bien engagé avec le FC Barcelone cet après-midi. Alors que ce feuilleton a occupé la une des journaux depuis plusieurs semaines, tout le monde attendait le dénouement suite au paiement de la clause libératoire du français par le FC Barcelone. Mais l’affaire semble loin de se terminer.

Comme la semaine passée quand un bras de fer semblait se profiler entre Griezmann et les colchonéros, ces-derniers ont encore sorti un communiqué très incisive pour annoncer le départ du joueur mais réclamer aussi 200 millions d’euros à la place des 120 millions d’euros qui ont été versés par les catalans.

En effet, l’Atlético réclame 200 M€, soit le montant de la clause de départ du joueur avant le 1er juillet. Celle-ci est passée à 120 M€ mais le club de la capitale estime que les négociations entre le joueur et le Barça ont été entamées bien avant (en mars pour être précis) cette date fatidique et souhaite donc recevoir les 200 M€ initiaux.

Extrait du communiqué de l’Atletico Madrid

L’Atlético de Madrid estime que le montant déposé est insuffisant pour respecter sa clause de résiliation, car il est évident que l’engagement du joueur et du Football Club Barcelona a été fermé avant que la clause susmentionnée ne soit réduite de 200 à 120 millions d’euros. C’était également avant la date à laquelle la clause avait été modifiée la communication que le joueur avait faite le 14 mai annonçant son désengagement du club.

L’Atlético de Madrid estime que le contrat a pris fin avant la fin de la saison dernière en raison d’événements, d’actes et de démonstrations perpétrés par le joueur. C’est pourquoi il a déjà entamé les procédures qu’il a considérées appropriées pour la défense de ses droits et intérêts légitime.

129 Partages