mar. Oct 15th, 2019

Spectrosport

Toute l'information sportive mondiale.

CAN 2019-Finale: une date historique, un onze presque parfait pour Cissé

157 total views, 1 views today

C’est un jour historique pour la nation sénégalaise. Un jour où le statut de pays de football alloué au Sénégal devrait prendre toute sa légitimité. De Thies à Velingara, du Cap-Skiring à Podor, le Sénégal ne fait plus qu’un et pour cette date, le pays chante en chœur sous les couleurs du drapeau national. C’est une immense atmosphère de fête et de communion nationale qui baigne dans les rues de la capitale Dakar et dans toutes les autres régions dans la perspective d’impulser un courage absolu aux 22 lions qui se chargeront de mettre cette première étoile sur le maillot sénégalais.

En 2002, c’est au terme des tirs au buts que le trophée avait échappé aux lions devant le Cameroun. Aujourd’hui, puisse qu’il avait été de ceux qui avaient raté leur penalty, Aliou Cissé puisse que c’est de lui qu’il s’agit, va tenter de réinventer l’histoire et de rembourser cette « dette » à son cher Sénégal. Pour ce faire, Aliou Cissé va remettre le soldat Salif Sané sur le champ de bataille, lui qui avait été obligé d’abandonner ses coéquipiers lors du premier match face à la Tanzanie avant de revenir au cours du match contre la Tunisie. Le joueur de Schalke 04 aura la lourde tâche de remplacer le « Ministre de la Défense » Kalidou Koulibaly qui ratera ce rendez-vous pour avoir accumulé deux cartons jaunes.

Pour le reste, İsmaïla Sarr une des pièces maîtresses de cette équipe sénégalaise, va reprendre sa place de titulaire sur le flanc droit de l’attaque, après en avoir été éloigné par une blessure lors du match contre le Bénin mais qui avait pu revenir de belle manière face à la Tunisie, provoquant d’ailleurs un penalty qui avait été manqué par Saivet, quand-même sans conséquence pour le succès des lions.

Voici la composition des lions du Sénégal pour ce match historique qui tient en haleine le monde footballistique africain.

385 Partages
%d blogueurs aiment cette page :