Basket NBA

NBA : Le dirigeant de Houston démissionne à l’issu de l’incident diplomatique avec la Chine

les pertes financières de la NBA suite à l’affaire, estimées à 400 M de dollars.

Le manager général des Houston Rockets, Daryl Morey, à l’origine l’an dernier d’un incident diplomatique entre la NBA et la Chine pour avoir soutenu le mouvement prodémocratie à Hong-Kong, a démissionné, assurent jeudi plusieurs médias.

ESPN et le Houston Chronicle annoncent le départ de cette figure de la franchise texane, en charge des opérations basket des Rockets depuis la saison 2007-2008. Sa dernière saison à ce poste a débuté par une polémique quand, en octobre 2019, il avait soutenu sur Twitter l’indépendance de Hong-Kong vis-à-vis de la Chine, en plein mouvement pro-démocratie dans le territoire. Ce tweet avait mené la Chine à suspendre tout partenariat avec la Ligue nord-américaine de basket (NBA), et la télévision chinoise à cesser la diffusion de tout match de NBA pendant plus d’un an, jusqu’au match 5 des finales disputé vendredi.

Le commissaire de la NBA, Adam Silver, et le propriétaire des Houston Rockets, Tilman Fertitta, avaient tous deux soutenu Daryl Morey malgré les appels de la Chine à son licenciement et les pertes financières de la NBA suite à l’affaire, estimées à 400 M de dollars. Le dirigeant, qui avait signé en mars 2019 une prolongation de contrat de cinq ans, va rester conseiller de la franchise jusqu’à ce qu’elle ait trouvé un nouvel entraîneur, puisque le contrat de Mike d’Antoni, arrivé sur le banc de Houston en 2016, n’a pas été renouvelé après la saison 2019/2020.

Rafael Stone, vice-président exécutif des opérations basket de la franchise, va prendre la place de Daryl Morey, assurent ESPN et le Houston Chronicle.

About the author

Avatar

Mouhamadou Lamine Ndiaye