Basket NBA

NBA – Finals : Jimmy Butler rejoint LeBron et Jerry dans la liste des perfs magistrales en finale

la performance de Jimmy Butler dans ce Game 3 des Finales NBA est désormais gravée dans les mémoires.

Monstrueux, hallucinant, légendaire. Les mots sont forts mais totalement justifiés après la performance de Jimmy Butler lors du Game 3 des Finales NBA entre le Heat et les Lakers. Une performance à ranger dans la catégorie all-time, car seulement deux autres joueurs dans l’histoire ont réussi à sortir un triple-double à 40 points sur la plus grande des scènes.

Jimmy Butler n’est pas un homme de stats. Il n’est pas le genre de mec à accorder trop d’importance aux chiffres. Après la victoire du Game 3, le leader du Heat l’a dit, tout ce qu’il veut, c’est gagner. Mais aujourd’hui, c’est juste impossible de ne pas regarder où se situe la prestation de Jimmy sur l’échelle des plus belles performances de l’histoire des Finales NBA. On vous rappelle juste sa ligne de stats avant d’aller plus loin : 40 points, 11 rebonds, 13 passes décisives, à 14/20 au tir et 12/14 aux lancers francs, tout ça en y ajoutant aussi deux interceptions et deux contres, comme si ça ne suffisait pas. WOW. Juste wow. Un triple-double à 40 points, c’est déjà énorme en pleine saison régulière, même dans une ère où les statistiques s’affolent.

Un triple-double à 40 points en Playoffs, ça commence à devenir légendaire. Mais alors un triple-double à 40 points avec le titre NBA en jeu, là on rentre dans une catégorie all-time de chez all-time. La preuve, ce n’est que la troisième fois qu’on assiste à un tel exploit à ce stade de la compétition. Autant dire que c’est rarissime. Butler vient de rejoindre Jerry West et LeBron James, son adversaire dans ces Finales NBA, dans ce cercle très fermé. Le Logo avait sorti un 42-13-12 lors d’un Game 7 perdu contre Boston en 1969, tandis que le King s’était montré énorme dans le Game 5 face aux Warriors en 2015, avec un 40-14-11, également dans une défaite. C’est donc la toute première fois qu’un triple-double à 40 points en Finales NBA se termine par un succès. JIMMY F-ING BUTLER comme dirait Erik Spoelstra.

Butler vient de rejoindre Jerry West et LeBron James, son adversaire dans ces Finales NBA, dans ce cercle très fermé. Le Logo avait sorti un 42-13-12 lors d’un Game 7 perdu contre Boston en 1969, tandis que le King s’était montré énorme dans le Game 5 face aux Warriors en 2015, avec un 40-14-11, également dans une défaite. C’est donc la toute première fois qu’un triple-double à 40 points en Finales NBA se termine par un succès. JIMMY F-ING BUTLER comme dirait Erik Spoelstra.

Même si le Heat finit par mourir dans cette série, ce qui reste le scénario le plus plausible, la performance de Jimmy Butler dans ce Game 3 des Finales NBA est désormais gravée dans les mémoires. Il faut vraiment être spécial pour pouvoir s’asseoir à la table du King et du Logo.

About the author

Avatar

Mouhamadou Lamine Ndiaye