Basket NBA

Miami en finale, les Lakers prennent l’avantage

Avatar
Written by La rédaction

LE HEAT REMPORTE LA SÉRIE 4-1 ET MILWAUKEE FAVORI ULTIME EST ÉLIMINÉ (103-94 score final)!

Sans son MVP Giannis blessé à la cheville lors du Game 4, les Bucks n’ont pas pu venir à bout de Miami. Middleton et ses coéquipiers ont imposé leur rythme dès le premier quart-temps et prennent rapidement +9 à la fin. Mais le Milwaukee n’est pas arrivé à contenir le coup de chaud du Heat dans le second quart-temps, Tyler Herro puis Dragic puis Olynyk ont mis des shoots importants et ramené le heat devant au score.
Durant la seconde mi-temps les Bucks ont eu leur trou d’air, leur banc n’a pas été au niveau et des séquences jeu mal gérés. Mais sans Giannis, ils ont posé plus de problèmes à Miami avec ce set-up, Middleton, Lopez, Matthews ont du élever leur niveau de jeu au bon moment mais hélas ça n’a pas suffit.
Miami était la meilleure équipe sur cette série et leur qualification pour la finale de conférence est totalement méritée.

ILS SERONT CONFRONTÉS AU VAINQUEUR DU MATCH BOSTON vs TORONTO

Avec un LeBron James en mission, les Lakers reprennent l’avantage et mènent 2-1 dans la série (112-102 score final)

Très fort les Lakers, Mauvais en première mi-temps, Lebron sort la cape de sauveur pour maintenir son équipe en vie. Les lakers ont couru derrière le score durant tout la première période. Mais les Le step-up défensif des Lakers en 2e mi-temps aura eu raison des Rockets.

Superbe dernier quart temps des Los Angeles Lakers qui tiennent le duo Westbrook (30pts-8rebonds-6 passes) / Harden (33pts-9rebonds-9passes) très loin. Rajon Rondo (21pts- 9passes) a mené l’équipe avec ses 12 pts dans le quart temps, laissant Lebron James se reposer tranquillement sur le bord du terrain. Puis la seconde mi-temps a été plus complète et plus reparti au scoring, LeBron James a terminé le match avec 36pts (dont 29 à la pause) et 4 blocks, Davis lui 26pts et 15 rebonds

À noter: LeBron est devenu le joueur avec le plus de victoires en playoffs dans l’histoire de la NBA.

About the author

Avatar

La rédaction