Soyez généreux, partagez !

A cause de la pandémie de Coronavirus, le championnat du Sénégal, comme beaucoup de championnats dans le monde, avait décidé de s’arrêter conformément aux normes sanitaires édictées par le gouvernement. Le championnat s’était arrêté à la fin de la phase aller avec le club de Teungueth FC comme leader avec 33 points en 13 journées. Cependant, il y a quelques jours, la FSF a décidé de ne pas reprendre le championnat et de ne surtout pas attribuer de titre de champion. Par conséquent, aucune promotion ni aucune relégation ne seront effectuées.

Une décision que plusieurs clubs n’ont pas acceptés, en l’occurrence celui de Teungueth FC et de la Linguere de Saint-Louis. Pour le premier, puisqu’il était leader avec 12 points d’avance sur son premier dauphin le Jaraaf de Dakar, il devait être sacré champion du Sénégal, selon le secrétaire général du club Badou Dia. Pour le second, leader de la Ligue 2 avec six points d’avance sur l’US Ouakam et Demba Diop FC, la décision de non promotion en Ligue 1 n’a aucune base légale selon Rahmane Mbaye, le SG de la Linguère de Saint-Louis.

Il faut dire que les décisions prises par la Fédération demeurent assez contestables de par leur paradoxe. Elle a conféré le statut de représentant à la Ligue des Champions africaine à Teungueth FC sans avoir voulu lui accorder le titre de Champion. En outre, cela porte préjudice aux équipes ayant déjà fait des sacrifices pour une promotion en Ligue 2 comme la Linguère de Saint-Louis, pour des clubs sénégalais qui ont souvent des problèmes pour joindre les deux bouts financièrement.

Au cours de la conférence de presse tenue ce dimanche par les dirigeants de Teungueth FC, le président du club a tenu à réitérer sa demande pour le sacre et d’être surtout encadré pour la participation du club dans une compétition africaine, dans un contexte de pandémie.


TOP INFOS À VOIR

Laisser un commentaire