Andoni Zubizarreta s’est exprimé sur le mercato décevant de l’OM

121 Vues

Andoni Zubizarreta s’est exprimé sur le mercato décevant de l’OM

Si l’OM enchaîne les contre-performances en Ligue 1 cette année, c’est qu’il y a bien un truc qui n’a pas marché ! Avec la dernière défaite contre Lille et une équipe remaniée à cause des multiples blessures, c’est le mercato phocéen qui est indexé. Andoni Zubizarreta est revenu donc sur ce mercato décevant de l’OM qui est peut-être la racine des maux actuels du club.

« On a recruté en fonction de nos besoins. Il n’y a eu que trois arrivées, mais les situations ont été différentes et, dans ce sens, le mercato a été assez intense même si pour l’extérieur, il n’a pas paru très spectaculaire » a déclaré le directeur sportif du club phocéen.

Le plan de départ qui a foiré

« Avec notre budget, on est parti sur Mario (Balotelli), un défenseur central et un attaquant avec un profil différent. Si on avait eu des départs, on aurait pu enclencher sur le profil du latéral gauche. Puis, on a pensé que Hiroki (Sakai) pouvait jouer les doublures comme lors de la deuxième moitié de saison dernière. On n’a pas trouvé d’issue positive sur les dossiers exploités » explique l’ancien directeur sportif du Barça. Il approfondit sur le cas Balotelli:  « On a tout fait pour qu’il vienne, lui aussi. Mais on n’a pas trouvé d’accord à la fin. Ça fait partie des différents dossiers qu’on a traités. On a commencé très tôt avec lui, dès la fin de saison dernière. Je connais bien son agent (Mino Raiola), on a commencé à discuter. Avec Mario, on a marché ensemble à certains moments, pas à d’autres. Il avait la volonté de jouer à Marseille, il l’a dit. C’est un pro, aussi, je sais qu’il sera capable de marquer contre nous… ».

« Je ne pense pas que cela ait été notre problème »

Toujours sur le cas Balotelli, le directeur sportif a réfuté la thèse selon laquelle le transfert a échoué à cause d »un million et demi d’euros. « Je ne pense pas que cela ait été notre problème. Mais il a le droit de dire ce qu’il veut, et ce n’est pas à moi de discuter avec le président de Nice » a t-il expliqué.

Facebook Comments

%d blogueurs aiment cette page :