Weekend mouvementé sur les pelouses européennes

Weekend mouvementé sur les pelouses européennes

Le week-end a été mouvementé dans les stades européens. Entre supporters, joueurs et dirigeants de club, ce n’était pas le grand amour en tout cas.

En Angleterre, plusieurs centaines de fans des Hammers se sont dirigés vers le box des dirigeants pour demander le départ des propriétaires, les accusant de « détruire le club ». En France, les supporters lillois s’en sont pris aux joueurs à la fin de la rencontre, non contents du match nul contre Montpellier. En Grèce, le Président du Club de Paok Salonik s’en est pris à l’arbitre pour un but refusé, contre l’AEK Athènes, en le menaçant avec une arme.

 

West Ham pointe à la seizième place du championnat anglais et ses supporters n’en sont pas ravis. Ils indexent les dirigeants et n’ont pas hésité à montrer le mécontentement ce weekend face à Burnley après avoir encaissé le premier but. Un des supporters a été même « jeté » par le capitaine des hammers Mark Noble, furieux du comportement des fans. Le match s’est terminé néanmoins avec une défaite de l’équipe de David Moise, 3-0, après que les dirigeants, le président du club en l’occurrence, aient quitté le club.

Du côté du LOSC, en lutte pour le maintien, le club est en crise. 19e actuellement, les supporters ont eux aussi emboîté le pas à leurs homologues anglais, en s’en prenant cette fois-ci aux joueurs. Les stadiers ont par la suite été déployés, afin de permettre aux joueurs de rentrer des les vestiaires. Un incident qui n’aidera en rien le club, qui risque une sanction pouvant aller de matchs à huit-clos au retrait de points.

Du côté de la Grêce, le président Ivan Savvidis, pour avoir menacé l’arbitre avec une arme, est actuellement recherché par la police pour manque de respect aux lois du sport. L’homme d’affaire gréco-russe pourrait se retrouver derrière les barreaux dans les jours à venir, pour une histoire de but refusé pour hors-jeu.

Facebook Comments

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *