L’étonnant périple de Wally Diouf à découvrir

51 Views

L’étonnant périple de Wally Diouf à découvrir

Palanga, station balnéaire de l’Ouest de la Lituanie d’environ 20 000 habitants. Voilà la destination pour laquelle a opté Waly Diouf (20 ans) pour se relancer en janvier. Contacté par Footmercato, le jeune défenseur central nous a raconté comment il s’était retrouvé chez le promu en première division locale. « J’ai résilié mon contrat avec Leganés à la mi-saison. J’étais libre pour le mercato d’hiver. J’avais plusieurs options qui s’offraient à moi. Avec mon agent, on s’était dit que la priorité était de retrouver un challenge qui me permettrait d’avoir du temps de jeu si je le mérite. C’est ce que j’ai trouvé en Lituanie », a-t-il expliqué avant de poursuivre. « Palanga a été promu en première division après avoir remporté le titre en deuxième division. On a la chance d’avoir comme entraîneur un ancien joueur qui a été professionnel, qui a joué ailleurs en Europe et a aussi été directeur sportif. Les premiers échanges ont été bons. Je l’avais eu au téléphone avant de venir. Il se demandait pourquoi un jeune, formé en France et qui était en Espagne, arrivait. Je lui ai expliqué que je voulais me relancer, jouer. Je lui ai dit que si j’avais des garanties, j’irais ».

Désormais titulaire indiscutable (6 fois en 6 journées), il savoure. « Je joue donc, c’est plus facile d’être heureux. Pour l’instant, tout se passe bien. Sportivement, collectivement, ça pourrait aller mieux. C’est la première saison du club en L1, on a eu un début de saison poussif, avec un groupe plutôt jeune, mais là, ça va un peu mieux. Individuellement, je suis plutôt content de mes prestations, je retrouve du rythme, mes sensations, c’est de bon augure pour la suite », a-t-il confié, avouant avoir eu quelques hésitations avant de franchir le pas. Mais l’envie de jouer a été plus forte. Il faut dire que son expérience à Leganés, initiée en mai 2017, ne s’est pas passée comme il l’espérait. Pourtant, tout avait plutôt bien commencé. « J’ai signé à Leganés en mai 2017 avant le Mondial U20 en Corée du Sud avec le Sénégal. Je voulais décider de mon avenir avant la compétition pour ne pas être perturbé par les appels des uns et des autres, je voulais jouer libéré. Le projet avait l’air carré, j’ai parlé avec le président. J’ai fait la préparation là-bas. J’étais le jeune avec le plus de temps de jeu parmi le groupe professionnel pendant le stage », a-t-il raconté.

Leganés, un souvenir mitigé…

« À la fin de la préparation, je suis reparti avec la réserve. Je me suis dit qu’il fallait que je prouve, qu’il y avait des joueurs professionnels devant moi, que je devais patienter, prouver et que mon tour allait venir. Seulement, cela ne s’est pas passé comme ça. Je suis resté cantonné à la réserve malgré ma bonne préparation. Je devais faire des bancs avec les pros mais j’ai appris que ma licence n’était toujours pas enregistrée en septembre… alors que j’ai signé en mai et que j’étais arrivé au club en juillet. Un banc en Liga, je crois que c’était pour un déplacement sur la pelouse de l’Espanyol, ça aurait été bien. Et puis, on ne sait jamais, une blessure, un rouge, ça peut aller vite, ce qui n’est pas négligeable pour un jeune, surtout un défenseur central, pour qui les opportunités sont rares… J’ai pris mon mal en patience. Mais les résultats n’étant pas très bons, un nouveau coach est arrivé en réserve et m’a immédiatement fait comprendre qu’il ne comptait pas sur moi. J’ai donc été mis de côté les deux derniers mois de l’année. Je m’attendais à être soutenu par le staff de l’équipe première avec qui je m’entraînais. Puis il y a eu des retards de salaires et des impayés. On attendait un signe de la part du club avec mon agent. Mais j’ai vu que je n’étais pas le seul dans cette situation. J’ai préféré m’arrêter là avec eux et chercher un autre club pour rebondir », a-t-il indiqué.

Source: http://www.footmercato.net/autre-championnat/info-fm-de-l-academie-de-l-ol-a-la-lituanie-en-passant-par-une-affaire-periscope-et-leganes-l_224426

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :