Israël-Argentine annulé: quand les tensions géopolitiques impactent sur le football

Coupe du Monde

Israël-Argentine annulé: quand les tensions géopolitiques impactent sur le football

La fédération argentine de football a décidé d’annuler le match prévu samedi soir entre Israël et l’Argentine à Jérusalem. En cause, des pressions politiques de militants pro-palestiniens. Mais pas seulement. Israël a annoncé une plainte à la Fifa contre la fédération palestinienne.

Des Palestiniens et des militants avaient exhorté les joueurs argentins à refuser de disputer le match amical prévu contre Israël ce samedi afin de ne pas se rendre, selon eux, complices des “crimes de l’occupation”. Et alors que la tension montait crescendo, la rencontre a finalement été annulée.

Le déclic des “maillots maculés de faux sang”

Deux maillots argentins teintés de rouge sang trônent au milieu des drapeaux palestiniens. Aux abords d’un terrain d’entrainement de Barcelone -où la sélection argentine répète ses gammes avant la Coupe du monde-, des militants pro-palestiniens manifestent avec vigueur à proximité des joueurs. Lesquels sont énumérés par un mégaphone qui les supplie de ne pas jouer samedi contre Israël à Jérusalem. La goutte de trop pour l’équipe de Jorge Sampaoli.

Selon la presse argentine, ce serait avant la vue de ces maillots maculés de faux sang, qui aurait fait la plus forte impression sur les joueurs, déjà dubitatifs devant l’intérêt sportif de ce déplacement sous des températures élevées et dans un climat politique tout aussi étouffant. «Ça ne valait pas le coup, a concédé le vice-président de la fédération d’Argentine, Hugo Moyano, au groupe de télévision ESPN. Ce qui arrive dans ces pays, où tant de gens sont tués, on ne peut l’accepter d’aucune manière en tant qu’être humain. Et les familles des joueurs souffraient à cause des menaces.»

Match perdu pour Israël

Pour l’Etat hébreu, qui a accueilli en grande pompe le départ du peloton du Tour d’Italie le mois dernier à Jérusalem, le coup est rude. Alors que la rumeur enflait au sujet de l’annulation du match mardi soir, Benyamin Nétanyahou en personne aurait appelé deux fois le président argentin Mauricio Macri. Sans résultat. En visite en Europe, le Premier ministre israélien, n’a depuis pas réagi officiellement à ce faux bond, exhortant les journalistes l’accompagnant mercredi à Londres à «passer à autre chose…»

Souce:

http://www.liberation.fr/planete/2018/06/06/israel-argentine-sous-pression-messi-offre-un-but-aux-palestiniens_1657038

https://www.lci.fr/coupe-du-monde/apres-des-appels-a-bruler-le-maillot-de-messi-le-match-israel-argentine-annule-plainte-federation-israelienne-palestinienne-2089634.html

https://www.lejdd.fr/international/pourquoi-lionel-messi-ne-jouera-pas-samedi-en-israel-3673580

Commentez avec votre compte Facebook