[Draft 2018] Marvin Bagley, trop mauvais défenseur pour être un titulaire NBA ? Focus sur sa défense catastrophique…et son potentiel très intéressant

74 Vues

Marvin Bagley, trop mauvais défenseur

Alors que pour les meilleures équipes de NBA c’est la saison de playoffs, pour les mauvais élèves de la ligue c’est une toute nouvelle période qui commence : la saison de la Draft, qui se conclura le soir du 21 Juin 2018 avec la grande cérémonie annuelle. Le temps pour nous d’apprendre à connaître les grands acteurs de cette Draft 2018 de très haut niveau, qui seront peut être également les stars de la NBA de demain.

Quatrième et dernier volet de l’analyse du jeu de Marvin Bagley avec sans doute le domaine du jeu qui va déterminer sa carrière : la défense.

Si en attaque Bagley pourra toujours survivre même en tant que simple finisseur (dans le cas où il n’arriverait pas à se développer), en défense il n’y a pas d’échappatoire : s’il n’est pas capable de défendre correctement, il ne verra pas souvent le terrain.

En l’état, Bagley est mauvais (euphémisme) pour défendre les isolations, le Pick & Roll, le poste bas, et pour protéger le cercle…mais il possède tous les atouts pour devenir un très bon défenseur dans tout ces domaines là du jeu. Rien ne dit que ce sera le cas, mais il possède le potentiel athlétique pour le faire, des bons instincts (comprend bien le jeu en attaque, capable de le comprendre en défense théoriquement) et un bon niveau d’effort. Plus encore : il ne semble pas savoir ce qu’il est censé faire et c’est très probable que personne ne lui ait jamais appris à défendre (rien en High School et arrivé très tard à Duke, a manqué toute la présaison). Ce n’est pas qu’il ne veut pas ou qu’il ne comprend pas ce qu’il doit faire, c’est « juste » qu’il ne le sait pas (en tout cas, c’est l’impression qui ressort).

Si pour l’instant Bagley est très mauvais, il y a également une chance que d’ici trois à cinq saisons son niveau de jeu défensif augmente jusqu’à devenir correct, solide voire même carrément bon. Mais la probabilité qu’il reste très mauvais et ne puisse jamais avoir un rôle important en NBA reste importante, là est tout le dilemme. Images à l’appui.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :