CDM 2018: Les salaires des Sélectionneurs à l’image du niveau économique de leur pays

Coupe du Monde Football

CDM 2018: Les salaires des Sélectionneurs à l’image du niveau économique de leur pays

Il y a quelques jours le média néerlandais Zoomin TV révélait le classement des salaires des sélectionneurs qui seront présents à la Coupe du monde. Cela exposait quand même une grille de salaire importante pour certains, assez juste pour d’autres. Mais quand on y voit plus clair, ces écarts ne sont pas fortuits.

Spectrosport a décidé d’ y voir plus clair…

En faisant le parallélisme entre le classement du PIB des pays qui seront et Russie et le classement des salaires des entraîneurs, nous voyons beaucoup de ressemblance sur le positionnement des pays. D’emblée, nous remarquonsaussi bien sur l’un que sur l’autre, l’Allemagne caracole en tête et le Sénégal ferme la marche. Le coach Aliou Cissé qui est le coach le moins bien rémunéré, est à la tête du pays le plus pauvre. Joachim Löw, coach le mieux payé est à la tête du pays le plus riches des participants à la Coupe du Monde.

Dans les deux top 5 (Classement PIB – Classement Salaire) on retrouve aussi la France (2e – 3e) et le Brésil (5e ; 2e). La Tunisie et le Costa Rica font partie des 5 derniers sur les deux tableaux.

Ce qui semble exposer ici que le niveau de développement impacte dans beaucoup de pays sur les moyens mis à disposition des acteurs sportifs.  Autre fait, aucun des pays africains qualifiés ne fait partie du Top 15 des pays les plus riches de cette coupe du monde. Sans doute une des causes de l’insuffisance des performances des pays africains à cette compétition internationale.

1.       Allemagne3 651,87
2.       France2 574,81
3.      Japon4 884,49
4.       Royaume-Uni2 565,05
5.       Brésil2 080,92
6.       Corée du Sud1 529,74
7.       Russie1 469,34
8.       Espagne1 307,17
9.       Mexique1 142,45
10.  Turquie841,21
11.   Suisse680,65
12.   Arabie saoudite678,54
13.   Argentine619,87
14.  Suède541,89
15.  Pologne509,96
16.   Belgique491,67
17.  Iran427,67
18.  Autriche409,32
19.  Nigeria394,82
20.  Égypte332,35 (2016)
21.   Danemark324,15
22.   Colombie307,48
23.   Portugal211,70
24.   Pérou210,01
25.   Maroc110,71
26.   Uruguay60,27
27.  Panama59,05
28.   Costa Rica58,91
29.   Croatie53,48
30.  Tunisie39,88
31.   Serbie39,37
32.   Sénégal16,06
PIB (en milliards de dollars) FMI 2017

 

1er Joachim Löw (Allemagne) 3,8 millions d’euros
2e Tite (Brésil) 3,4 millions
3e Didier Deschamps (France) 3,4 millions
4e Julen Lopetegui (Espagne) 2,9 millions
5e Stanislav Cherchesov (Russie) 2,5 millions
6e Fernando Santos (Portugal) 2,18 millions
7e Carlos Queiroz (Iran) 1,9 million
7e Gareth Southgate (Angleterre) 1,9 million
9e Jorge Sampaoli (Argentine) 1,77 million
10e Oscar Tabarez (Uruguay) 1,7 million
11e Hector Cuper (Egypte) 1,5 million 1
1e Jose Peckerman (Colombie) 1,5 million
13e Juan Pizzi (Arabie saoudite) 1,4 million
14e Bert van Marwijk (Australie) 1,17 million
15e Ricardo Gareca (Pérou) 1,1 million
16e Juan Osorio (Mexique) 1 million
17e Age Hareide (Danemark) 925 000
17e Akira Nishino (Japon) 925 000
17e Roberto Martinez (Belgique) 925 000
20e Vladimir Petkovic (Suisse) 845 000
21e Hervé Renard (Maroc) 778 000
22e Helmir Hallgrimsson (Islande) 697 000
23e Zlatko Dalic (Croatie) 546 000
24e Gernot Rohr (Nigeria) 497 000
25e Janne Andersson (Suède) 448.000
25e Shin Tae-Young (Corée du Sud) 448 000
27e Hernan Gomez (Panamá) 398 000
28e Nabil Maaloul (Tunisie) 348 000
28e Oscar Ramirez (Costa Rica) 348 000
30e Mladen Krstajic (Serbie) 298 000
31e Adam Nawalka (Pologne) 268 000
32e Aliou Cissé (Sénégal) 200 000

Salaires révélés par le média néerlandais Zoomin TV

Commentez avec votre compte Facebook